LE TEMPS DES RÉSOLUTIONS
#1
Etre en deuil est la plupart du temps une suite d'épreuves à traverser. On ne perd pas seulement un être cher, on perd aussi certaines activités qu'on avait en commun, des amis qui n'osent plus nous fréquenter de peur qu'on leur transmette notre chagrin, un lieu de vie transformé, une série d'habitudes qui ne veulent plus rien dire. Alors quand vient le temps des résolutions, certains diront qu'il reste bien peu d'énergie à y consacrer. Mais quoi qu'il en soit, c'est aussi une occasion de s'attarder au devenir de la prochaine année. Alors qu'avez-vous le pouvoir de transformer pour améliorer votre quotidien ? Y a-t-il des résolutions qui semblent incontournables pour continuer votre chemin ?
#2
Bonjour,
Après le départ de notre Maxime en mai 2009 (mon Dieu, c'était hier...) nous avons eu besoin d'une période de 'retrait' . Comme une sorte d'hibernation. Nous nous sentions si différents sans notre enfant. Et puis nous avons continué pour nos ainés, meurtris eux aussi. Nous avons fait notre chemin, pas à pas, tout doucement. Nous avons maintenant envie de sortir de notre retraite, nous avons recommencé à voyager, à voir nos amis fidèles, à recevoir à la maison, et nous avons été très surpris de constater que les gens s'y sentaient bien lorsqu'ils y venaient, nous avons donc réussi à transmettre de la chaleur à nouveau..Nous avons décidé de profiter de chaque instant offert, de profiter du bonheur d'avoir toujours nos deux grands, nos petites filles, des activités qui nous passionnent. Cela ne nous empêche pas d'être brisés par ce que nous appelons cette impossible absence tous les jours, mais nous sentons que nous nous en sortirons mieux en allant de l'avant et en laissant 'la vie revenir dans notre vie'. Je sais que c'est le souhait de Maxime.
Excusez moi, j'ai été bien longue.
Amitiés à vous tous.
Martine Etoile Scintillante
#3
Marianne tu décris tout à fait ce que j'ai vécu. Je laisse la vie aussi et le bonheur revenir doucement dans ma vie et ça marche. Comme je dis souvent j'ai l'impression d'avoir vécu 3 fois. 1ere avant le départ de Bruno, 2ème après le départ de Bruno et maintenant après avoir terminé mon livre j'ai l'impression d'avoir encore laché quelque chose et commencer une autre vie de nouveau et je sais que Bruno est heureux de me voir heureuse
bisous
christine
#4
Christine,
Tu sais, Maxime m'aide énormément et me fait progresser en mettant ce qu'il faut sur mon chemin. Je sais que tu comprends parfaitement cela...Notre grand fil d'amour est le secret qui nous fait avancer. Mais Dieu que cet enfant merveilleux manque 'physiquement' à notre vie.
Douces pensées pour Bruno.
Je te souhaite une bonne soirée.
Martine
#5
Tout d'abord, bonne année à vous deux. Je vais répondre aux 2 questions suivantes:[cit]Alors qu'avez-vous le pouvoir de transformer pour améliorer votre quotidien ? Y a-t-il des résolutions qui semblent incontournables pour continuer votre chemin ?[/cit]
Bien sûr, les deuils nous transforment à jamais, la perspective de la vie est différente. On prend conscience que tout est temporaire et que les gens autour de nous ne sont pas immortels (physiquement, j'entends). Alors, pour moi, le seul pouvoir qui me reste est mon attitude face à la disparition d'êtres que j'aime. En fait, bizarrement, ces deuils ont transformé mon attitude face à la vie. Je profite de chaque moment, j'essaie le plus possible de profiter des gens pendant qu'ils sont là, de m'émerveiller devant chaque petit événement en apparence 'ordinaire' et surtout, j'essaie de mettre en pratique le slogan: 'Un jour à la fois'. Bien sûr, tout ça est possible après avoir vécu beaucoup de tristesse et je dirais que c'est un choix qu'on refait jour après jour.Pour continuer mon chemin, j'ai dû me dire aussi qu'un jour, je les retrouverais tous et qu'ils étaient près de moi, mais d'une autre façon et que le lien avec eux serait toujours là.Qu'ils étaient invisibles mais pas absents. Je me suis aussi dit que je devais choisir la vie et continuer du mieux que je le pouvais en essayant d'être plus humaine et par-dessus tout, de continuer d'être vivante. Bisou Coeur Grosse Fleur Bisou Coeur
#6
je ne répéterai pas ce que dit marilou et suis complètement d'accord avec elle...
ce que je sais, c'est qu'après avoir tenté de me reconstruire et après avoir tenté de refaire rentrer du soleil dans ma vie doucement , aujourd'hui les décisions qui doivent être prises je les prends tout de suite , je réfléchis et j'agis je n'attends plus en me disant 'un jour peut être'.... on a pas le temps d'attendre de se faire plaisir à soi et aux autres , tout ça avec bernard bien logé au fond de mon coeur et qui m'accompagne dans toutes mes décisions et ma vie d'aujourd'hui ....

Amitiés à tous
#7
Le départ de Jean luc m'a fait toucher l'impermanence de chaque être et l'envie de vivre l'instant présent et d'aimer ceux qui sont là quand ils sont là!
Et surtout leurs dire.
J'entretiens donc précieusement les liens qui m'unissent à ceux qui me sont proches et je cueille immédiatement la vie et les cadeaux qu'elle m'offre.
Je vous embrasse tous et toutes très fort
#8
Vivre un jour à la fois....
.....difficile à appliquer quand la peur tenaille,- de perdre les derniers êtres chers qu'il vous reste (6 décès en 9 ans !)- mais nous n'avons pas le choix, il faut avancer. Grosse Fleur
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)