L'ENTRAIDE LORS D'UN DEUIL
#11
Ma réponse est non.
je vous raconte un peu les circonstances...Lors du décès subit de mon conjoint, mes deux soeurs ainsi que mon beau-frêre était partis à l'étranger....Nous sommes déjà peu nombreux dans nos familles respectives.
J'ai réussi à rejoindre une de mes soeur in-extremis, juste avant quelle prenne le bateau pour une croisière. L'autre soeur, en vacances à Cuba à été difficile à joindre.J'ai eu de l'aide de ma belle-soeur qui est venue me voir la journée même !!!Un de mes beau frêre est venu nous rejoindre le lendemain.
J'ai eu de l'aide pour une semaine à arranger la paperasse et les funérailles qui ont eu lieu 1 mois plus tard , à cause d'une belle-soeur qui partait elle aussi à l'étranger...Puis avec le temps les appels ont diminués, les visites aussi.Tout redevient alors normal pour les autres , mais nous on reste là avec notre peine et nos tracas. Les gens oublient vite dans quelle misère on est, surtout quand deux enfants subissent leur deuil aussi.Je remercie ces deux personnes qui m'ont aider grandement.J'ai gardé bon contact avec l'une d'entre elle.
#12
Moi j'ai été très très entourée... Et trois ans plus tard, je le suis toujours énormément. Peut-être parce que je vis sur une petite île, et que tout le monde se connaît et se croise régulièrement. En tous les cas, je reçois beaucoup d'amour et de soutien depuis le décès de ma petite Annitou.
#13
j'ai été tres entourée de mes filles mais aussi de mes parents , les amis que j'avais avant je les ai tous perdu à part une seule que j'adore qui est restée à mes cotés malgré la distance mais du coté de la famille de mon ex mari rien aucun soutient meme pas pour leur propre frere
#14
Oui je constate la même chose piour moi mes enfants n'ont pas su koi faire (c'était leur beau-père) et ma belle famille presente lors du deces mais pas un mot rien pas un soutien, c'est le Docteur lui mêê qui est venu me rpendr e la main de 6heres du matin a 12h, et la kai hurle et il ma pris dans ses bras beau frere belle soeur belle mère rien pas un mot, et depuis el silence totale!!!! Pleure Bleu
#15
Quand Jade est décédée, j'ai pu compter sur mes trois mousquetaires ( 3 vieilles amies depuis 25 ans), sur deux de mes soeurs et sur certains oncles et tantes. Maintenant, après moins de 6 mois après le décès de Jade, le téléphone sonne moins souvent. je sais que la vie continue mais j'aurais besoin de me sentir supportée. Je ne compte même pas sur mon conjoint ( il n'était pas le père de Jade) ni sur sa famille. pour eux , c'est comme si la page était tournée et que Jade n'avait pas existée. J'ai besoin qu'on en parle. J'ai besoin qu'on se souvienne qu'elle a existée.
#16
Je crois que lors d'un deuil, on est seule pour le vivre. Individuellement car nos histoire avec le defunt son personnel d'un a l'autre. Les gens sont autour, la vie continue, nous on souffre... Peur d'achaler les autres, peur de revenir sur le sujet sans arret....

Dans mon cas, sa se passe ainsi, j'ai 2 demi-soeurs, et la femme de mon pere... on a des histoires différentes... mes soeur et leur mere, on vécu avec lui longtemps... moi... je l'ai perdu a 1an, et aujourd'hui a 36ans je le perd définitivement... il ma tjr manqué, et la, c pire que tout, mais qui voudra écouter mes mots silencieux... la douleur qui m'entour...pour le moment , ce sont mes seuls confident... avec vous bien sure....

Larmes Bleues c'est tellement dure...
#17
On est toujours seul face à sa douleur. Je suis entourée de mes amies de ma cousine de mon meilleur ami de mon mari et de mes enfants. Et le reste ben je me suis prise une calque en pleine tete quand j'ai appris que la femme de mon frère Cyrille se permettait de dire des choses que j'ai faites sous la douleur le jour de l'enterrement à mon père. Je suis dans l'incompréhension totale car je l'ai toujours respecté, lui ai offert mon toit si elle était à la rue et elle se permet de me critiquer et de monter mon père contre moi. Mon frère ne doit pas être fiere de celle qui a partagé sa vie. Je suis triste encore plus qu'avant. Etoile Triste
#18
J'ai été très entourée lors des différents deuils auxquels j'ai du faire face, par la famille et les amis. Je le suis toujours. Mais le désert brûlé que j'avais dans la tête (que j'ai rangé dans un coin, mais qui est toujours là), il n'y a qu'ici, sur les forums de La Gentiane, que j'ai pu l'exprimer. Soyez tous remerciés, qui m'avez réconfortée, qui m'avez permis de mettre en mots ma douleur. Parce que, même très entourée, on se sent parfois si seule. Je ne voulais pas, et ne veut toujours pas surajouter à leur peine à tous.
Courage à tous et encore merci. Embrasse
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)