•  Précédent
  • 1
  • ...
  • 3
  • 4
  • 5(current)
  • 6
  • 7
  • ...
  • 12
  • Suivant 
DREAM FOR YOU
#41
Le temps , encore le temps, c'est trop tôt, ta souffrance est trop vive. et mon conseil d'écrire, cela ne te dit pas? pourtant l'écriture aide beaucoup.
Je vais te dire aussi, tout de suite après la mort de Virginie, j'ai repris le chant, la chorale, les premières fois je pleurais tout le temps, mais j'ai continué et surtout j'ai apprécié qu'ils ont tous respecter ce que j'avais demandé, que surtout on ne me parle pas de ma fille ou alors je partais en courant et je ne serais jamais revenue. Le chant m'a beaucoup aidé aussi. c'est des voies que je te montre, à toi de décider.
Aujourd'hui beaucoup d'émotions, j'ai ouvert des cartons que je n'avais pas touché depuis 13 ans, et la douleur est remontée. Donc chacune et chacun on vit au rythme de ces vagues qui nous submergent, pas de recettes miracles, on les prend en pleine face et on remonte petit à petit à la surface.
Christiane, maman de Virginie
#42
J'aime beaucoup te lire Christiane tu as toujours des mots simples, et plein d'amour (comme les yeux de ta puce).
Tu sais pounet Chrstiane a raison, le chant c'est quelque 'chose' de formidable quand tu as cette vilaine boule qui te serre l'estomac, je ne fais pas de chant (c'est idiot mais moi je dois bouger toujour bouger pour me calmer) mais losque j'étais hospitalisée (et cela a duré pratiquement 4 ans) le mercredi matin il y avait 'atelier chant' un de ces ateliers ou l'on était 'pratiquement' obligés de participer pour moi c'était le 'calvaire'....rester 2 h assise sans bouger cela me semblait impossible et bien lorsque j'y étais je me sentais une autre et les 2 h me semblaient bien courtes lorsque c'était fini...je sais que ce n'est pas facile comme pas à faire mais penses y mais peut-être devrais tu te donner un 'petit quelque chose à fare' disons le lendemain et pas grave si tu le fais pas force toi le surlendemain et tu verras comme tu seras fière de toi..

Au fait il y a un 'truc' qui m'a toujours étonné lors de cet atelier, (c'était une Anglaise qui nous faisait les cours) on finissait toujours avec la chanson 'laisssez-moi chanter' de Dalida et là elle nous disait 'allez dansez'....et on dansait (moi 'idem') et depuis je cherche pk cette chanson ???? j'aurais du lui demander avant de partir...suis sûre que c'était pas anodin (ya rien de 'anodin' en psy....)

courage pounet
marie
Dauphin
#43
C'est vrai, rien d'anodin en psy...Mais ça je le sais déjà. Et pourtant chaque journée est un supplice...Moi aussi j'avance à petits pas...
Chanter, pourquoi pas ! On verra !Oui cette souffrance me ronge. Comment faire autrement.
MERCI A VOUS.ANNIE (Pounet)....
#44
Oh que oui ! rien n'estanodin en psychiatrie ! je la remarque tous les jours, dans chaque phrase que je peux employer avec les enfants et que les 'psy', les vrais, se font un plaisir de décortiquer.....
Un jour, j'évoquais la 'survie' d'un enfant polyhandicapé de 12 ans, sondé pour manger, pour faire pipi, convulsant à chaque émotions et en état comateux.....j'ai dit qu'il 'vivotais' et j'ai été reprise par le psy ! 'comment ça, il vivote ? cet enfant vit !' ce à quoi j'ai répondu....'un enfant qui vit est pour moi un enfant qui peut manger à sa guise, taper dans un ballon et dire 'je t'aime à sa mère ' sans souffrir'.....Je n'ai pas été entendue ce jour là..... Repose en paix, petit Abdel !
Isabelle
#45
Isabelle p'tit Abdel lui a 'entendu'....suis sûre qu'il repose en paix

marie

Double Coeur
#46
Oui, d'accord avec toi. Ce psy a réellement perdu ses bases. En psychiatrie, rien d'exact. Il y a des portes, des clefs et à chacun d'entre nous de les ouvrir....
Ton coeur a parlé et c'est très bien comme ça. Nous sommes tous des humain. Y compris les psy...Parfois, je pense que trop c'est trop. Personne ne détient la vérité.
Beaucoup d'abnégations et d'écoutes. Pas de réelles paroles pour apaiser.
J'en fais moi-même l'expérience cruelle...Je souffre et c'est comme ça.
MERCI A VOUS TOUS POUR CES LECONS DE COURAGE. ANNIE
#47
Tu souffres, je souffre, nous souffrons.
Mais tu avances, mais nous avançons...Il le faut bien.
Tu te poses bien trop de questions, Annie. Laisse faire le temps. La clé, tu la trouveras. Je l'ai trouvé, comme d'autres ici, en aidant les autres. Mais dans un premier temps, laisses toi aller. Ecris-nous. Ecris ta souffrance. Il y aura toujours quelqu'un pour te répondre. Je pense à toi, même si je ne suis plus aussi présente sur le forum.
Amitiés. Danielle.
#48
Il est 21 H. Ce vide me ronge. Combien de temps encore vais-je tenir??La psycho ne m'a pas aidée. Moi, d'habitude si forte dans ma tête, je me noie....ANNIE
#49
Je comprends ta douleur Annie , je vis la même !
Mais j'ai aussi peur de la mort !
Donc j'essaie de me battre !
Mais je déteste ma vie sans lui !
Que c'est difficile d'être seule , sans notre moitié !
J'espère que le temps va nous apaiser un peu , je ne sais pas !
De tout coeur avec toi !
Amitié
Isabel
#50
Oui, je déteste aussi cette vie sans lui. Mais cette solitude me détruit. Jean-Pierre le savait, lui, que je n'aimais pas être seule.Me battre, pour quoi faire..? Il m'a fallu toujours trouver des réponses à mes questions. Jean-Pierre m'en donnait. Je dois très vite m'apaiser....
Dès le réveil, cette place vide à mes côtés. Je me lève très vite et je tourne en rond. Je fais ce que je faisais avant, Le ménage, les courses et puis après je vais au cimetière........

Ensuite, que faire. En ce moment, je ne peux travailler. Pas assez de Moral....
Et puis, je n'avais que des vacations d'écoute. Je perds pieds.Il me faut trouver très vite un sens à ce temps de vie...
Mais vivre sans mon amour ..? Etre seule dans Notre Maison..?
J'ai changé les meubles de place. Et puis après...?
Enfin, en ce moment je déteste tout et tout le monde. Rien que de plus normal....Trouver un sens à ma vie.........ANNIE
  
  •  Précédent
  • 1
  • ...
  • 3
  • 4
  • 5(current)
  • 6
  • 7
  • ...
  • 12
  • Suivant 


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)