Mort subite
#1
Il y a 13 mois et 1 jour mon mari est décédé de mort subite en pleine nuit alors que rien ne le laissait prévoir, il n'était pas malade, ne souffrait d'aucune pathologie et pourtant le drame s'est produit le 7 juillet 2015. Le SAMU n'a même pas pu me dire ce qui s'était passé vraiment et a conclu à une mort naturelle. Depuis je ne sais plus si je vis, dire qu'il me manque n'a pas de sens car nous étions un couple fusionnel qui après 47 ans de mariage espérait bien profiter un peu plus de la retraite à 2, la vie en a décidé autrement et je suis amputée de la moitié de moi, je n'arrive pas à trouver de sens à ma vie sans Lui. Heureusement nos 3 petits carlins ont besoin de moi et moi d'eux, je ne suis pas suicidaire, mais je suis très triste, déprimée peut-être, en train de plonger dans un deuil pathologique, c'est possible, je n'avance pas depuis qu'il est parti. La mort subite est difficile pour ceux qui restent car c'est l'incompréhension totale, puis l'obligation de faire face très vite à tout ce qu'on faisait à 2. Je n'arrive toujours pas à accepter l'inacceptable, je ne l'accepterai jamais. Ce qui me permet de ne pas sombrer c'est que je crois que la mort n'est pas la fin de tout, entre mon mari et moi le fil n'est pas coupé et les signes que je reçois, qui m'ont surprise au début, sont pour moi l'espoir qu'un jour on se retrouvera, ailleurs. L'amour est un lien indestructible.
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)