LES FORMALITÉS LIÉES À LA MORT
#1
En plus du chagrin inhérent à la perte d?un être cher, la mort apporte son lot de tracasseries administratives incontournables. Alors que l?endeuillé se retrouve souvent affaibli et désorganisé par l?épreuve, il doit en plus poser les derniers gestes qui mettront fin définitivement à tout ce qui reliait la personne décédée à ses engagements passés et à sa vie sur terre. Les émotions surgiront, quelques découvertes peut-être, mais aussi, sans doute, le besoin d?être accompagné dans cette tâche ardue. Comment avez-vous trouvé l?énergie et le soutien pour traverser cette difficile étape ?
#2
j'étais dans un état second, j'ai fait des choses que je ne pensais pas pouvoir faire, pas la force et je les ai faites. Mais le plus dur a été pour moi le tri de ses affaires, j'avais l'impression de violer son intimité, c'était pourtant mon enfant et en même temps c'était une adulte. J'ai encore qq affaires que je n'ai ni pu donner ni pu jeter! je garde précieusement ses chaussons de danse et ses premiers tutus......!
C'est très dur, très dur Petite Fee Petite Fee Petite Fee Papillon Papillon Papillon Double Coeur Double Coeur Double Coeur
#3
bonjour .. moi je ne suis que la mamie d'un petit parti trop vite
c'est très dur à affronter tout ça ..
faire renvoyer le corps pour qu'il soit aux pompes funèbres .. prévoir la cérémonie .. que c'est dur d'avoir un office religieux .; ce sont des dames qui font ce genre de choses .; qui ont fait la cérémonie .. on ne pouvait laisser partir ce petit ange comme ça ..
c'est très dur à supporter .. choisir les textes .. on inflige tant de tortures morales aux parents
et après .. on s'aperçoit que le malheur coute cher ... les enfants n'ont pas encore choisi la pierre .. mais les prix sont exhorbitants .. on va les aider .. mais tout ça est anormal ..
tant de souffrances
Martine
#4
Bonjour,
Les professionnels les mieux placés pour encadrer ou aider les proches, dans les préparations des cérémonies et des formalités administratives, restent les employés des pompes funèbres. Ne croyez pas ici, que je tente de faire de la publicité. En ce qui nous concerne, nous avons été véritablement aidé, c'est précisément de ce soutien "matériel" dont nous avons besoin dans ces cas là. Plongés dans le drame absolu, avec tellement de choses à faire, heureusement qu'ils étaient là !
L'organisation de la cérémonie (civile pour Jonathan, religieuse pour mon père), les visites du corps dans le funérarium, les dispositions à prendre pour le cercueil, les formalités vis à vis de la Mairie, des impôts, de l'assurance, de l'employeur, des caisses de retraite.... etc.... Une foule de choses à faire en peu de temps.... Oui, heureusement nous avons eu à faire à de vrais professionnels avec une dimension humaine énorme....
D'autres part, je ne vois pas qui d'autre pourrait encadrer les proches dans ces formalités.
Merci encore à eux, et à tous qui font un dur métier le plus humainement possible.... Un grand coup de chapeau également aux personnes qui font les soins de thanatopraxie pour nous permettre de voir un corps magnifique et ceci quel que soit le type de décès....
Amicalement
Michel Etoile Scintillante
#5
Je rejoins les propos de Michel.
Même si les obsèques de maman ont été préparées avant son départ avec une musique et un texte qu'elle avait choisie, les employés des pompes funèbres ont été exceptionnels !
C'étaient la même "entreprise" que pour papa...et ils nous avaient satisfaits déjà.
Ils sont emprunts d'humanité, d'humilité, de tendresse aussi... laissent la place aux larmes, aux rires... sans en souffrir eux même , ce qui a fait que rien n'a été tabou.
Quand aux thanatopracteurs..ils font un boulot de dingue... je leur tire mon chapeau.
Une pensée pour vos étoiles
#6
En effet ce sont des formalités très difficiles, moi j'étais accompagnée de ma fille puisque celle-ci était en congé de marternité et les employés des pompes funèbres furent aussi d'excellents conseillers. Pour ce qui est de l'après funérailles, j'ai eu la chance d'avoir une de mes soeurs avec moi pendant les 5 semaines suivant les funérailles et celle-ci m'a accompagné dans tous mes déplacements pour régler les problèmes reliés à la succession car j'aurais été incapable de conduire l'auto, alors ma soeur me conduisait partout où je devais aller. Ce sont des périodes très difficiles à vivre et je me demande comment font ceux et celles qui sont seul (es) pour traverser ces épreuves.

Coeur blessé
#7
Lors du décès de papa.. c'était difficile, mes soeurs (jumelles) se sont occupées de tout (de toute facon j avais pas droit de parole)
Lors du décès d'Alain ca été l enfer, à Nice chez les flics, le procureur
toute la paperasse... personne pour m'appuyer la bas en France ...
pas de famille.... heureusement j ai pus aller me receuiilir au cimetière
J avais tout les papiers légaux de France.... et rien en retour.... bref ...
#8
Tu sais Nancy, je t'ai trouvé très courageuse lorsque j'ai appris que tu étais allée à Nice suite au décès de ton ami Alain et je crois que tu y étais seule c'est encore pire puisque tu étais à l'étranger. Bravo pour ton courage et ta persévérance car tu voulais savoir et tu as appris un peu plus en allant sur les lieux où il habitait.

Coeur blessé
#9
Nous aussi, les employés des pompes funèbres nous ont beaucoup aidés.... J'avoue que moi je n'ai pas eu la force de faire grand chose, mais je suis quand même allée choisir le cercueil et la pierre tombale pour mon petit Nolann.... Quant à la cérémonie, j'ai dit ce que je voulais faire, mais c'était surtout mon ex-mari qui a géré l'organisation.... moi j'en étais incapable.... mais la cérémonie était si belle, à la hauteur de mon petit garçon.
Mais comme l'a dit Christiane, le plus dur est de trier ses affaires.... 1 an et demi plus tard, je n'ai toujours pas touché à sa chambre, tout est exactement comme avant.... le petit lit, toutes les peluches, les jouets, les playmobils, les voitures, les petits vêtements..... impossible de m'en séparer et chaque jour je passe beaucoup de temps dans sa chambre, en pensant à lui, en me demandant comment il serait si il était là.... je l'imagine en train de dormir, jouer.... impossible de faire le tri!!!!!!!!!!

Quant au décès de mon papa et de ma maman, j'avoue que c'est mes soeurs qui ont tout géré..... Après l'envol de mon fils, plus la force de préparer les cérémonies pour mes parents.... heureusement qu'il y avait mes soeurs, elles m'ont été d'un grand soutien.... et elles ont fait du bon boulot!!!!

Emilie, mamange de Nolann 6 ans 1/2
#10
Mon époux décédé d'un infarctus massif seul à la maison, je travaillais. à mon arrivée je suis trouvé confronté aux pompiers, car de gendarmerie et médecin et médecin légiste !!voisins à l'extérieur..

Seule (plus de famille proche) ce fut douloureux, impossibilité de rentrer dans la maison,-je n'ai pu que l'embrasser, et je fus invitée à rester à l'extérieur. Quand le médecin legiste à donner le certificat de décès tout s'est enclenché pompes funèbres, arrivée de mes deux fille(ttes) sorties de l'école,

J'ai sorti les premiers pompes funèbres qui se sont conduits comme des charognards, des commerciaux. Je me demande comment j'ai trouvé la force, ensuite j'ai appelé un autre service funéraire et aavant qu'ils ne se déplacent je leur ai dis ce que j'attendais. Je n'ai pas eu à le regretter, d'une grande humanité.

Ce qui m'a été difficile c'est dans les administrations : ça n'écoute pas ! c'est noir et non blanc gris : quand je demandais un document il m'étaait répondu : ah si tout le monde faisait comme vous, je répondais : désolée Madame, franchement pas sympa mon mari ne m'a pas averti qu'il allait mourrir,ça leur clouait le bec..

2 mois plus tard, J'avais besoin d'un certificat de décès naturel, Le médecin légiste me répond : impossible nous avons des prélèvements pour autopsie ! j'ai cru m'éffondrer comment avait-on pu ne pas m'en informer. j'ai du écrire au procureur qui m'a répondu un 24 décembre que c'était une erreur de dossier et me délivrer le certificat.

éprouvant, faites vous soutenir pour traverser ces moments difficiles.

Courage Grosse Fleur
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)