• 1(current)
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • ...
  • 99
  • Suivant 
Le combat de mon fils, sa vie, son histoire... #D5 #C5
#1
Le 10 février 2004, tu as pointé le bout de ton nez. Tu es magnifique et souriant. Tu t'appelles « Nolann ». Tu es très calme, un bébé de rêve et fin décembre 2004, tu fais tes premiers pas. Tu es pressé de découvrir le monde...
Le 10 février 2006, tu souffles tes 2 bougies à la montagne en train de regarder ta soeur skier. Mon petit bébé devient un vrai petit bonhomme.
Août 2007, nous partons en famille en Floride. Je ne t'ai jamais vu si heureux, nous avons fait presque que des parcs d'attractions pour les enfants...Des instants magiques !
Le 10 février 2008, on fête tes 4 ans. Déjà 4 ans que tu nous offres ton amour et tes éclats de rire... Tu es plein de vie, nous sommes les plus heureux.
Nous sommes le 4 mars 2008, tu te plains de douleurs au genou puis au coude. Tes douleurs persistent. On va chez le médecin qui dit que ce n'est rien mais ça continue. Tu es de plus en plus fatigué, tes journées ne se résument à plus grand chose..Je décide donc de t'amener à l'hôpital...
Le 10 mars 2008, tout a basculé. On nous apprend que tu as un cancer, une leucémie. La terre s'est arrêtée, le ciel nous est tombé sur la tête. Le verdict est tombé brutalement, nous ne nous attendions surtout pas à ça. Le traitement va être long et lourd. Nous sommes abattus, mais nous nous battrons pour toi.
Les cures de chimiothérapie commencent, le chemin est long, nous sommes prisonniers dans ce tunnel sans fin...A l'hôpital, tu te fais plusieurs copains et copines à commencer par la petite Kim, Momo, Léa, Mélina, Mattéo, Mina, Yacine.....
Le 5 avril 08, tu entres en chambre stérile. Tu es coupé du monde, on ne sait pas pour combien de temps. Tu n'as plus le droit aux visites sauf papa et maman. On ne peut pas te toucher, c'est dur...
Le 8 juin 08, on peut à nouveau se faire des vrais bisous, le bonheur.
Le 14 sept. 08, le médecin nous apporte la plus merveilleuse des nouvelles. Tu es en rémission. Ca ne veut pas dire guérison, mais c'est le début de la victoire. Le plus beaux des cadeaux.
Le temps passe et nous sommes sûrs que nous avons gagné le combat, la leucémie s'éloigne...
Nous sommes le 2 mars 09 et le monde s'écroule encore une fois. Les blastes sont de retour, tu as rechuté. On reprend les armes et on recommence !
Entre le 2 et le 10 juillet, 2 de tes supers copains s'envolent rejoindre les anges. La leucémie a emporté petit Léo et petit Mattéo. De l'espoir qui s'en va...
Le 3 janvier 2010, tu fais tellement le fou que ton cathéter s'arrache...Tu ne perds pas ta joie de vivre !
Le 17 janvier 2010, tu perds ta petite copine d'hôpital qui t'était très proche, la petite poupée Kim...D'après toi, elle est « entre les étoiles et l'arc-en-ciel ».
Le 23 janvier 2010, on nous annonce que tu devras subir une greffe de moelle osseuse. Ta soeur est compatible, elle sera ta donneuse. Un mélange d'espoir et d'angoisse...
Le 10 février 2010, c'est ton anniversaire. Tu souffles tes 6 bougies à l'hôpital en pleine cure de chimio, mais tu ne perds pas ton beau sourire.
Début mars est très dur, mais la fin s'écoule tranquillement, tu vas tout le temps à l'hôpital de jour faire tes numérations (prise de sang) et tu fais dodo à la maison avant la grande rentrée à l'hôpital, on profite tous d'être avec toi.
Nous sommes le lundi 2 avril 2010, nous faisons une belle fête de famille pour Pâques. Tu t'éclates avec ta soeur et tes cousins/cousines. C'est la dernière fois qu'on est tous réunis avant un bout de temps car ton retour à l'hôpital approche....Tout le monde te serre fort dans les bras.
8 avril 2010, retour à l'hôpital, on ne sait pas pour combien de temps. Arrivés là-bas, tes produits sont injectés dans ton petit corps et tu vas pouvoir commencer la radiothérapie! T'es un champion !Après chaque séance, tu vomis, tu as mal à la tête et la tête qui tourne...
10 avril 2010, tes globules blancs ont chuté, on doit mettre blouse, masque, gants etc pour te voir. Tu ne manges plus et tu fais que de vomir, période difficile, tu finis par vomir du sang.
Le 14 avril, c'est le retour de la mucite, elle te ronge l'intérieur de la bouche, rien ne calme la douleur, tu n'arrives même plus à ouvrir la bouche, ta peau se décolle...
18 avril 2010, tu rentres en chambre stérile, isolement complet. Loin de tous les microbes. Encore une fois tu n'as pas le droit aux visites sauf papa et maman. Tu ne peux voir que nos yeux et nous ne pouvons pas avoir de contact peau à peau.
19 avril, veille de la greffe, tu as attrapé encore un virus. Le moindre virus peut être fatal, tu n'as plus de défense imunitaire. Greffe repoussée.
Nous sommes le 28 avril 2010, 14h... La précieuse moelle osseuse de ta soeur Julia, 8 ans, entre dans ton petit corps. Moment intense, rempli d'émotion. Un moment de stress, mais surtout d'Espoir. Un infini merci à notre princesse pour ce plus beau cadeau. Une partie d'elle pour t'aider à poursuivre le chemin.
Le temps passe doucement, les effets de la greffe se font ressentir, tu as beaucoup de plaques rouges sur le corps, c'est la GVH de la peau. Et puis ces plaques se répendent sur tout ton corps et te grattent jusqu'au sang, tu finis par être bandé de partout. Après une coloscopie, on apprend que tu as aussi une GVH intestinale, ce qui explique tous tes maux de ventre et tes problèmes intestinaux.
26 mai 2010, ta soeur peut enfin fait une petite entrée dans ta chambre stérile, c' est que du bonheur de vous voir tous les deux, vous êtes mes 2 amours de ma vie, vous êtes complices, vous vous aimez tellement...
Le 30 mai, ton foie commence à se détériorer, tes yeux et ta peau sont devenus tout jaunes. Tu dis que tu es comme une banane et tu rigoles...
Le 3 juin, très dur pour toi, ton grand copain momo s'en va rejoindre les anges, ton protecteur de l'hôpital, ton grand frère de coeur, il était très protecteur, tu es très triste.
Le 5 juin 2010, tu passes en semi stérile, ça parait peu mais c'est énorme. On n'a pas gagné la guerre, mais on a gagné une bataille.
Mi juin, les problèmes s'enchaînent, tu en as marre, tu as trop mal, tu as mal tout le temps mal à la tête, au ventre, quand tu fais pipi, tu fais des malaises, tu as beaucoup de fièvre, tu vomis, ta peau te brûle, tu as des problèmes d'intestins et ton foie ne fonctionne plus très bien.....Tellement de choses pour un petit bonhomme comme toi. Tu es un p'tit gars courage !
Le 18 juin, on apprend que les résultats ne sont pas bon. Malgré la greffe, 35% de cellules cancéreuses. Nous sommes anéantis, mais pas prêts de jeter les armes ! Tu es trop fort !
8 juillet 2010, on recommence la chimio. Et qui dit chimio dit vomissements, fièvre, maux de tête, douleurs partout, tourni, fatigue...Tu ne fais plus quand chose, tu es nourri par sonde, mais tu arrives quand même à regarder les matchs de la coupe du monde, tu es pour l'espagne...Tes nuits sont très dures.
Fin août 2010, aplasie. Pas facile pour toi, il fait chaud, c'est l'été, tu rêves d'aller à la piscine, tu en as marre d'être enfermé. Tu refais un myélogramme qui est plutôt encourageant, le bout du tunnel approche, c'est long et dur mais on y croit!
Début septembre, nouvelle aplasie et méchante mucite. Tous les soins deviennent la galère, de vraies séances de torture. Tes petites veines éclatent alors pour chaque prise de sang il faut te piquer plusieurs fois, et ta peau se décolle quand ils changent ton pansement de cathéter, on redoute tous les soins...
Mi-septembre, tu te fais des nouveaux copains dans le service hémato-oncologie pédiatrique, et tu affirmes également ton amour pour la petite Enza, aussi atteinte de leucémie.
Fin septembre, tu ne tiens même plus debout, tes petits muscles ont fondu et tu n'as plus de force, mais tu réclames quand même un vélo...Quelle force, quelle volonté d'y arriver! Tu refais un myélogramme et les résultats sont une fois de plus encourageants, c'est pas le moment de baisser les bras. Mais tu tousses beaucoup, tu as le droit à une radio et une fibroscopie...Encore un virus, encore la chambre stérile...Tu n'en peux plus!
Le mois d'octobre se passe plutôt bien, la chimio suit son cours, tu reçois presque tous les jours des plaquettes, et parfois de l'hémoglobine, tu n'as plus de sonde...Ton sourire est là, plus que jamais!
Le 28 octobre, une terrible nouvelle nous tombe à nouveau sur la tête. Les résultats de ton myélogramme sont très mauvais, il y a de nouveau 35% de cellules cancéreuses.....Nous ne comprenons plus...C'est impossible.... Le lendemain, nous avons rendez-vous avec le Professeur qui nous parle d'accompagnement, nous sommes perdus....Comment accepter l'inacceptable???? Nous prenons donc la décision que tu rentres à la maison....L'unique but est désormais que tu ne souffres pas.
Le 31 octobre, c'est Halloween. Les enfants s'amusent...Mais ce Halloween 2010 c'est différent. Je commence à te parler petit à petit des résultats, je te fais la promesse d'être toujours près de toi, je te dis à quel point je suis fière de toi, je t'assure qu'on fera tout ce qu'on peut, parce que notre unique but, c'est que tu ailles mieux, je te dis encore et encore que je t'aime plus que tout au monde...Tu comprends tout. Je n'ai jamais eu autant de peine à entamer une discussion, parce qu'annoncer à son petit garçon de 6 ans que les résultats sont mauvais et qu'on arrête la chimio, c'est de la torture.
13 novembre 2010, ton copain Hugo s'en va rejoindre les anges.
Ta maladie avance, les blastes se prolifèrent, ces méchantes cellules envahissent ta moelle osseuse et ton sang....Ca va beaucoup trop vite. Saloperie de leucémie !
Fin novembre 2010, tu as des problèmes respiratoires, mal aux poumons et tu respires mal. Tu es donc mis sous oxygène (à la maison) et tu fais de la kiné respiratoire. Tu as maintenant de très fortes douleurs au ventre, aux jambes et à la hanche.
Le 1er décembre, un de tes rêve se réalise, nous allons te chercher ton petit chien que tu voulais tant (westie) que tu as nommé Simba. Il te redonne le sourire, tu es aux anges.
Début décembre, les douleurs s'amplifient. Dès que tu te lèves tu t'écroules par terre car tes hanches ne tiennent plus. Tes difficultés respiratoires deviennent insupportables...
Tu as 96% de blastes, la maladie attaque fort et ton petit corps s'affaiblit. Tu t'en rends bien compte et c'est dur pour toi, mais tu ne perds toujours pas ton sourire et ta joie de vivre, tu nous impressionnes tous....Tu es exceptionnel mon amour ! Tu manques constamment de plaquettes et des immenses ématomes apparaissent sur tout ton petit corps....
Le vendredi 10 décembre 2010, nous prenons la décision de te faire hospitaliser. Ton état ne cesse de se dégrader, tu as 40.5 de fièvre, tu ne parles plus à part pour gémir de douleur, c'est l'enfer.
Ta saturation en oxygène diminue et ton rythme cardiaque est beaucoup trop haut. Les médecins décident d'encore augmenter la morphine pour que tu ne souffres pas. Je ne te quitte pas une seconde...Je suis près de toi.
Le 14 décembre, alors que les médecins sont presque sûrs que tu ne seras plus de ce monde à Noël, toute ta famille est venue à l'hôpital te faire un « petit Noël ». Tu reçois pleins de cadeaux....
Tu es incroyable, tu es plus fort qu'un lion. Tu as des oedèmes impressionnants principalement à la cheville et au ventre à cause de ton foie qui ne fonctionne plus correctement. Tu as toujours des hématomes bleus-violacés partout, des difficultés respiratoires, des problèmes de rythme cardiaque et de pression, tu es nourri par perfusion.....Mais où est passé notre petit Nolann????
Le 16 décembre, tu convulses à plusieurs reprises. Nous faisons tout ce qu'on peut pour te soulager, mais que c'est dur, je suis anéantie de te voir dans un tel état...
Le 17 décembre, c'est toujours l'enfer. Tu ne te réveilles que quelques minutes pour tenter de jouer, mais tu n'en as même plus la force. Alors nous nous faisons des gros calins et des sourires.....
Le 18 décembre 2010, à 3h06, tu déploies tes ailes d'ange et tu t'envoles rejoindre le monde des anges. A bout de force, tu es parti, en laissant derrière toi cette immense trace d'amour. Autour de ton petit poignet, tu as emporté avec toi la petite plaque sur laquelle il était écrit « Nolann notre Héros, on t'aime pour la vie ». Tu as aussi pris avec toi ton doudou lion...Parce que tu étais fort comme un lion.
Jamais nous ne t'oublierons, tu nous as fait une merveilleuse leçon de vie et de courage. Tu as fait de nous des parents comblés d'amour. Tu es désormais loin de toute cette souffrance, de cette douleur qui ne te lâchait jamais. Tu as retrouvé tes copains/copines d'hôpital là-haut, « entre les étoiles et l'arc-en-ciel » comme tu disais à chaque fois...Tu t'amuses de nouveau avec Léo, Mattéo, Camille, Leila, Melina, Yacine, Kim, Momo, Hugo et tous les autres.
Je suis infiniment fière de toi mon amour....Ton passage sur terre nous a tant appris....Merci mon trésor.
Je t'aime, je t'aime, je t'aime si fort mon coeur.....Je t'aime pour toujours, mon amour de petit Nolann.
#2
Emilie p'tite maman de super Nono
merci de partager l'histoire de votre Lion Nolann, comme je l'ai déjà dis: ma soeur Johanne à eue la leucémie aussi.
J'étais compatible pour la greffe oufff mais on croise tjrs les doigts !!! la rémission n'est pas encore là !!!
Mais ma soeur est une adulte, cela me crève le coeur en pensant que Nolann à vécu le même enfer à son âge.
Nolaan ne souffre plus mince consolation, maintenant la souffrance continue pour toi sa maman, Seb son papa et Julia sa p'tite soeur courage.
J'ai bcp pensé à vous pour l'anniversaire de Nolan. Qui j'espère s'est amusé comme un p'tit fou entre les nuages avec ses copains (es) de combat. Quand je suis tombée sur cette image c'est à Nolann que j'ai pensée, un p'tit lion qui vole entre les étoiles et l'arc en ciel avec des ailes Papillon

[img][Image: 110214021741980807644681.jpg][/img]

#3
que cette histoire est difficile à lire sans pleurer, quel combat ,quelle souffrance. pourquoi?
J'espère qu'il s'amuse bien avec tous ses petits copains entre les étoiles et l'arc en ciel et qu'il ne souffre plus
je vous souhaite beaucoup de courage pour remonter cette épreuve car vous avez autant souffert que Nolann pendant sa maladie et maintenant vous souffrez de son absence.
il sait une chose, c'est que vous l'avez toujours aimé et qu'il restera pour toujours dans votre coeur
Pauvre gamin, qu'il soit heureux, on ne peux que lui souhaiter de ne plus souffrir
chantal
#4
J'ai lu jusqu'au bout mais j'ai failli arrêter . Trop de souffrances pour un si petit garçon . Saleté de maladie. Je ne sais si j'aurai autant son courage du haut de mes années (50 ans). Il s'est vraiment battu comme un lion, entouré de votre amour.
Une merveilleuse leçon de vie oh que oui. Un ange au ciel et ce prénom 'Nolann' très joli. Je ne connaissais pas et suis pas prête d'oublier ce petit garçon.
A vous sa 'Maman', je pense très fort à vous et votre famille pour continuer la vie sans votre petit coeur.
Petite Fee
#5
Mon Dieu, Emilie,
Que de force et de courage chez Nolann, si jeune et si fort, grâce à toi, grâce à vous qui avez su l'entourer, l'encourager, et l'aimer du plus bel amour qui soit ! Mes larmes coulent sur mes joues à la lecture de ce magnifique témoignage !
Quel bel hommage tu lui rend, en nous livrant une partie de son histoire Emilie ! Merci !
Une tendre pensée vers ce bel ange, qui s'est battu jusqu'au bout ! Petite Fee
Qu'il soit en paix dans la lumière, il restera le plus beau des guides, pour nous aider à nous élever.
Amicalement
Michel Etoile Scintillante
#6
Emilie,

Cette maladie qu'est le cancer ne laisse aucun répit à vos enfants.... QUELLE POURRITURE LA VIE PARFOIS !

Je connais ce récit car j'ai suivi nombres d'enfants qui ont lutté contre le crabe.. et qui sont aussi 'entre les étoiles et l'arc en ciel'...

Nolann a été plus que courageux, plus fort que le roi lion en personne ! Il mérite de se reposer.
Il veille sur vous et sa soeur qui aura fait le nécessaire pour l'aider. Vous pouvez être fier de votre fils !
Je vous embrasse et vous envoie la chaleur de mon coeur.

Isabelle Bisou
#7
Etoile Souriante http://www.youtube.com/watch?v=a_VbeFDgjyA Etoile Souriante

[img][Image: 110215065031802397.gif][/img]
#8
Je suis si triste en lisant ces lignes, le combat de ce petit garçon si courageux et qui jusqu'au bout s'est battu contre cette sale maladie, particulièrement cruelle quand elle frappe les enfants.
Je veux croire de tout mon coeur, que là où il est maintenant, il est entouré de lumières et d'amour et qu'il a retrouvé d'autres 'petits lions' et même un petit chat bleu qui lui aussi à lutter jusqu'au bout.
Et toi, sa Maman malgré l'absence physique si douloureuse, j'espère qu'il viendra te dire qu'il est tout simplement bien. Ta fille, sa soeur peut être fiere de lui avoir donné 'ses petits soldats' même si ils n'ont pas gagné la guerre!
Je t'entoure de toute ma tendresse.
Christiane Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant
#9
Quel courage il a eu ce petit bonhomme, tous ces mois de souffrance; c'est tellement injuste de voir ainsi souffrir son enfant. Emilie on ne peut que te dire ' tu es une merveilleuse Maman'
Ta petite Julia a fait le plus beau des dons pour son petit frère, elle aussi est est merveilleuse.
Nollan sera toujours dans ton coeur, il veille sur toi et sur ta petite famille.
Je te souhaite plein de courage encore pour continuer ta route.
MAMIPAULE
#10
quel courage j espere qu il repose en paix .courage tendresses Petite Fee Petite Fee Petite Fee
  
  • 1(current)
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • ...
  • 99
  • Suivant 


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)