LE DEUIL D'UN ANIMAL DE COMPAGNIE
#1
De nombreuses personnes s'attachent à leur animal de compagnie de sorte qu'il devient comme un membre de la famille. Lorsqu'il arrive au bout de sa vie, la peine est réelle et le vide se fait sentir pour plusieurs. Dans de tels cas, il n'est pas rare de voir apparaître chez ces personnes des troubles associés au deuil. Le besoin d'en parler n'est souvent pas comblé, car il y a peu d'oreilles réceptives. Comment réagiriez-vous devant quelqu'un qui viendrait sur La Gentiane pour parler de la mort de son chien, de son chat ou de son perroquet afin de recevoir du soutien ?
#2
Je l'aiderai,perdre son animal, je connais la peine ressentie et je crois me souvenir que sur ce même site, à la mort de ma petite Neige, une adorable chienne Westie, j'en ai parlé et j'ai été comprise.
Nulle honte de pleurer pour un compagnon à 4 pattes qui pendant toute sa vie, nous a donné tant d'amour!
Christiane Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Petite Fee Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant Coeur Battant
#3
oui il nous donne beaucoup d'amour et pour ma part me permet de combler un peu le vide et les absences de mes Aureole et même si mon toutou a juste 4 ans j'ai déjà peur de quand il ne sera plus là, c'est qu'il a prit une telle place dans mon quotidien que j'ai l'impression qu'il a toujours été là et qu'il le sera toujours...
personnellement j'aurais la même écoute... car parfois aussi l'animal était un ultime lien d' une personne décédée pour quelqu'un, je sais pas si je suis très clair...

douces pensées Double Coeur
#4
je serais la premiere a lui apporter mon soutien ma fille a perdu son boxer quelques mois apres le dc de son papa je peux vous dire que nous avons beaucoup pleure il avait une petite tumeur a une patte suite au dc de mon mari son etat s'est rapidement deteriore puis a fait de nombreuses crises d'epilepsie le veterinaire nous a dit dit qu'il avait ressentit tres fort le depart de mon mari c'est pour cela que son etat s'est deteriore rapidement jusqu'a en mourir c'etait d'autant plus triste j'a eu souvent envie d'en parler sur la Gentiane mais je n'ai pas ose de peur de choquer
marierose Courrier
#5
A ce jour je n'ai jamais perdue d'animal, mais maintenant que j'ai un chat; je sais que j'aurai de la peine.
J'ai des amis qui l'une à perdue son fils et l'autre son épouse et tout les deux ont perdu leurs chiens les jours suivants les funérailles.
Je peux dire que la perte de leurs animaux de compagnies à été terrible, puis que ces bêtes appartenaient à leurs chers défunts.
C'est à croire que ces chiens sont morts de chagrin... dans les 2 cas j'ai été compréhensives même si cela ne m'étais pas arrivé
#6
Durant la maladie de mon conjoint soit quelques semaines avant son décès nous avions un petit Yorkshire et je l'ai fait gardé durant l'hospitalisation de mon conjoint et pendant ce temps notre petit chien déperrisait et il a eu les cataractes et je l'ai fait euthanisé quelques jours après le décès de mon conjoint.

Il est certain que j'ai eu de la peine mais ce petit chien avait un seul maître et c'était mon conjoint, mais je sais très bien que c'est la maladie de mon conjoint qui a rendu ce petit chien malade.

Coeur blessé
#7
Chère Maryse et Michel,

Et pourquoi pas un forum réservé à la perte d'un animal!
Je pense que bien des personnes en deuil d'un animal pourraient venir parler de ce petit être innocent et attachant, parti lui aussi, et souvent pour rejoindre un humain-défunt proche ayant partagé lui-même une partie de son temps avec ce même animal.

Malgré mon empathie pour les humains endeuillés de leurs semblables, je comprends pleinement la peine que l'on peut éprouver en la perte d'un animal. Certains peuvent penser que ce n'est 'qu'un animal' et pourtant, une bête est selon moi l'innocence même, avec un capital affection infini et inconditionnel justifiant un soutien mérité pour celui ou celle devant apprendre à vivre sans.

Oui, je serai très enclin à soutenir une personne ayant perdu un animal de compagnie. Oui Oui Oui
#8
Je soutiendrais les personnes qui viendraient sur La Gentiane pour parler de leurs souffrances et de leurs émotions suite à la perte de leur animal de compagnie.

Pour plusieurs personnes, un animal de compagnie est un membre à part entière de leur famille. De plus, il ne faut pas oublier que plusieurs personnes vivent seules avec leur animal... Donc, je crois qu'il serait bien qu'elles peuvent échanger avec d'autres personnes.

Printemps Papillon
#9
Je comprends la peine qu'on peut ressentir quand on perd un animal. On s'attache beaucoup à ces p'tites bêtes et si quelqu'un s'inscrivait sur le forum pour parler de la perte d'un animal, je comprendrais et j'essaierais de faire mon possible afin de soutenir cette personne.

Mais je pense tout de même que la mort d'un animal n'est pas très comparable avec la perte d'un enfant par exemple. J'ai perdu mon petit garçon de 6 ans 1/2 il y a presque 3 mois des suites d'un cancer.
Le plus grand rêve de mon fils, Nolann, avant de rejoindre les anges, était d'avoir un chien. Durant sa maladie, il a toujours réclamé un petit westie. Malheureusement nous étions beaucoup plus souvent à l'hôpital qu'à la maison et mon fils devait avoir une hygiène très stricte. Mais lorsque nous avons appris que nous ne pouvions plus rien faire pour stoper cette saleté de maladie, nous avons accepté de prendre un petit Westie comme il l'a toujours voulu. Il l'a appelé SIMBA. Mon petit coeur d'amour s'est envolé 2 semaines après que nous ayons adopté 'Simba'. Je n'avais jamais eu de chien et j'y suis très très attachée. Si nous perdions notre petit Simba, nous serions très attristés!!!!!!!!!!!
#10
Mon chien est mon fils. je suis plus attaché à lui que la plupart de personnes. En fait, je suis attaché également à lui et à ma fille. À lui parce que je l'admire et l'aime, il vaux polus que tous les humains que je connaît. De plus en plus, je vois que les humains n'arrivent pas à la moitié de la perfection spirituel des animaux.
  


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet :
1 visiteur(s)